La recherche au CNASI

Nous savons que les taux de décès et de blessures liés aux incendies sont plus élevés chez les peuples autochtones que chez les autres.

Nous savons également que les peuples autochtones sont entre 5 et 17 fois plus susceptibles de mourir dans un incendie. Cette statistique importante provient de la collecte de données et de la recherche. Le CNASI reconnait l’importance d’avoir des informations spécifiques aux autochtones et a élaboré un programme de recherche vigoureux pour s’assurer que les décisions prises concernant la sécurité incendie et la sécurité des personnes dans les communautés autochtones soient basées sur les meilleures preuves disponibles provenant des communautés autochtones.   

En 2021-2022, le CNASI poursuivra son programme de recherche pour soutenir la prise de décision selon les données et les initiatives de recherche basées sur la communauté. Les domaines de recherche comprennent l’examen des moyens d’attirer les peuples autochtones aux services d’incendie ainsi que la création de plus d’opportunités de carrière, l’utilisation de données et de statistiques pour aider à améliorer l’éducation à la sécurité des résidences grâce à l’utilisation et à l’entretien appropriés des avertisseurs d’incendie, et la recherche de moyens afin de créer des communautés plus sécuritaires au niveau de la sécurité incendie et améliorer le temps d’intervention grâce à des champions de la sécurité incendie.  

Selon le directeur de la recherche du CNASI, Len Garis, le programme de recherche du CNASI est conçu pour être « aussi inclusif qu’humainement possible… Il ne représente pas l’idée de quelqu’un d’autre ou l’objectif de quelqu’un d’autre. Il représente les communautés autochtones. Point final. »   

Cela signifie que les communautés autochtones sont des partenaires de la recherche pour s’assurer que les meilleures décisions possibles sont prises tout en veillant à ce que les décisions soient fondées sur des données probantes. Par exemple, le Groupe d’étude du coroner en chef de l’Ontario sur les décès dus aux incendies dans les collectivités des Premières Nations a révélé que le temps d’intervention et la suppression des incendies ont des impacts limités sur la survie, mais que l’éducation et la prévention sont essentielles. C’est le genre de recherche et d’information qui fera une différence notable dans nos communautés. Nous encourageons les communautés à participer activement à ce processus.  

 

Le CNASI travaille actuellement sur les projets de recherche suivants :  

  • Diversité et inclusion des services d’incendie, Création d’opportunités de recrutement autochtone 
  • Recherche sur les incendies basée sur les communautés  
  • Recyclage de l’équipement  
  • Recherche sur les messages de sécurité incendie  
  • Ambassadeur de la sécurité incendie  
  • Renforcement des capacités de recherche et de surveillance au CNASI