Programmes et services

Feb 25, 2020 | Actualités, Mobilisation

Aller de l’avant : Programmes et services pour le projet du Bureau du commissaire autochtone aux incendies (BCAI)

Les prochains articles de la série de blogs sur la mobilisation communautaire du projet du BCAI sont les points forts des discussions lors de la séance sur les programmes et les services prévus. Au cours des mois d’octobre et novembre 2019, l’Association des pompiers autochtones du Canada (APAC) a organisé des sessions d’engagement communautaire dans tout le pays. Des représentants des collectivités autochtones se sont réunis pour discuter de l’élaboration du BCAI. Les impressions générales de ces séances sont résumées dans le premier blog de cette série et les résultats des discussions sur le modèle de gouvernance approprié sont mis en évidence dans le deuxième blog de cette série.

Les activités prévues pour le projet du BCAI peuvent être organisées en cinq domaines :

  • Base de données nationale et collecte de données
  • Programmes de prévention des incendies et prestation de services
  • Renforcement des capacités et formation
  • Défense des intérêts de la communauté
  • Définir des codes et des normes

Base de données nationale et collecte de données

La collecte et l’analyse de données sur les incendies dans les réserves est une occasion unique de combler le fossé entre les communautés autochtones et non autochtones en matière de sécurité incendie. La collecte de ces données permet d’orienter la création de programmes de prévention des incendies et d’éducation du public afin de réduire les pertes en vies humaines et en biens. La base de données constituera une ressource importante pour les collectivités qui pourront ainsi tirer des enseignements des succès et des difficultés rencontrés dans d’autres communautés, et partager leurs propres expériences, afin de gérer et de fournir leurs services d’incendie.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Les participants nous ont encouragés à continuer à collaborer avec les organisations techniques régionales et les conseils tribaux. Ils étaient d’accord pour dire que la collecte de données serait utile et ont pu visualiser le concept. Les participants se sont interrogés sur le fonctionnement de la base de données en ce qui concerne les personnes qui saisissent les données et la manière dont la formation sera dispensée.

Programmes de prévention des incendies et prestation de services

Les tendances actuelles des programmes de protection contre les incendies sont sporadiques; chaque région a un modèle ou un mécanisme différent de mise en œuvre. Le BCAI travaillera avec les collectivités pour déterminer et répondre à leurs besoins individuels. Nous développerons des programmes et des services nationaux qui soutiennent les collectivités autochtones. Le BCAI élabore des programmes durables, culturellement et linguistiquement appropriés, qui peuvent être mis en œuvre par les collectivités.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Le thème sous-jacent était que tous les programmes et services doivent prendre en considération la diversité des communautés que le BCAI va servir. Les participants ont également demandé un soutien pour remplir les obligations en matière de santé et de sécurité au travail.  Il a également été suggéré de rendre obligatoire l’enseignement de la sécurité incendie dans les écoles avec du matériel culturellement adapté. Les participants ont également exprimé le besoin d’interventions, de soutien et de formation en matière de SPT et de gestion du stress à la suite d’un incident critique.

Renforcement des capacités et de la formation

L’augmentation des occasions d’emploi pour les peuples autochtones est un élément clé de la réussite du projet du BCAI. Des initiatives de développement des compétences, de rétention et de recrutement sont nécessaires. Notre objectif à long terme est de construire une école de formation à la lutte contre les incendies et de développer et dispenser notre propre programme d’études.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Le concept d’un collège national de formation pour soutenir le renforcement des capacités et la formation a été bien accueilli et il y a eu une discussion sur la nécessité d’une formation certifiée culturellement appropriée. Les participants croient fermement au pouvoir des collectivités qui s’entraident et ont exprimé le souhait de disposer de plus de plateformes et d’occasions de réseautage, de partage des connaissances et d’aide mutuelle. Les participants ont exprimé un vif désir de créer des occasions d’emploi au niveau local.

Défense des intérêts de la collectivité

La défense et l’éducation liées au financement des incendies pourraient inclure l’éducation du chef et du conseil afin de mieux comprendre les besoins des services d’incendie, la fourniture d’un soutien et de conseils techniques spécialisés aux chefs de pompiers, et la fourniture de matériel de prévention des incendies aux collectivités qui n’ont pas de service d’incendie. Nous continuerons à nous engager auprès des collectivités pour identifier les domaines de soutien que nous pouvons fournir et pour développer les ressources appropriées afin de satisfaire la demande.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Les participants souhaitaient un calendrier de mesures prévues pour la défense des intérêts de leur collectivité et s’intéressaient à l’éducation afin qu’eux-mêmes et leurs chefs pompiers locaux puissent présenter des propositions solides au chef et au conseil et les soutenir par des demandes de financement. Nous avons également entendu que les participants souhaitent que le BCAI plaide pour un financement adéquat des services d’incendie.

Définir des codes et des normes

La diversité des besoins et des capacités des collectivités fait de ce domaine de programme complexe une activité à long terme. Nous effectuerons des recherches et formulerons des recommandations pour les codes et les normes les plus appropriés. Nous développerons des outils pour aider les juridictions à se conformer à ces normes.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Le concept d’un collège national de formation pour soutenir le renforcement des capacités et la formation a été bien accueilli et il y a eu une discussion sur la nécessité d’une formation certifiée culturellement appropriée. Les participants croient fermement au pouvoir des collectivités qui s’entraident et ont exprimé le souhait de disposer de plus de plateformes et d’occasions de réseautage, de partage des connaissances et d’aide mutuelle. Les participants ont exprimé un vif désir de créer des occasions d’emploi au niveau local.

Défense des intérêts de la collectivité

La défense et l’éducation liées au financement des incendies pourraient inclure l’éducation du chef et du conseil afin de mieux comprendre les besoins des services d’incendie, la fourniture d’un soutien et de conseils techniques spécialisés aux chefs de pompiers, et la fourniture de matériel de prévention des incendies aux communautés qui n’ont pas de service d’incendie. Nous continuerons à nous engager auprès des collectivités pour identifier les domaines de soutien que nous pouvons fournir et pour développer les ressources appropriées afin de satisfaire la demande.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

Les participants souhaitaient un calendrier de mesures prévues pour la défense des intérêts de leur collectivité et s’intéressaient à l’éducation afin qu’eux-mêmes et leurs chefs pompiers locaux puissent présenter des propositions solides au chef et au conseil et les soutenir par des demandes de financement. Nous avons également entendu que les participants souhaitent que le BCAI plaide pour un financement adéquat des services d’incendie.

Définir des codes et des normes

La diversité des besoins et des capacités des collectivités fait de ce domaine de programme complexe une activité à long terme. Nous effectuerons des recherches et formulerons des recommandations pour les codes et les normes les plus appropriés. Nous développerons des outils pour aider les juridictions à se conformer à ces normes.

Qu’est-ce que les participants ont dit?

La complexité de cette activité a été universellement reconnue, et les participants ont convenu que l’adhésion du chef et du conseil est nécessaire pour qu’elle soit efficace. Les participants se sont également penchés sur la question de savoir qui devrait être responsable de la conformité et de l’application et s’il devrait y avoir des sanctions en cas de non-conformité.

Toutes les séances de mobilisation communautaire ont donné lieu à des discussions très instructives et productives sur les programmes et services proposés pour le projet du BCAI. Les perspectives et considérations importantes avancées par les participants seront bénéfiques pour faire avancer le projet  dans les prochaines étapes de son développement.

Restez à l’écoute pour le dernier blog de cette série, un aperçu des discussions que nous avons eues sur la gestion des attentes en relation avec le projet du BCAI.