Pour nous, par nous

Le projet du Conseil national autochtone de la sécurité-incendie (CNASI) est le résultat d’un nouveau cadre élaboré par les Autochtones et conçu pour aider les collectivités autochtones à développer leur capacité interne à appuyer la sécurité et la résilience des collectivités. Le projet du CNASI est inspiré, conçu et dirigé par des Autochtones en collaboration avec des collectivités, des organisations et des dirigeants autochtones régionaux et nationaux.

Conseil national autochtone de la sécurité-incendie

L’Association des pompiers autochtones du Canada (APAC) gère le projet du Conseil national autochtone de la sécurité-incendie (CNASI), qui vise à fournir aux collectivités autochtones les outils nécessaires pour être en bonne santé et en sécurité. Il s’agit d’une organisation créée par des Autochtones qui sert les collectivités autochtones.

Entre avril 2019 et mars 2020, le projet du CNASI a tenu des séances de mobilisation afin d’apporter des éléments au projet, à la conception organisationnelle et d’écouter les collectivités pour mieux comprendre les défis et les lacunes actuels dans tout le pays. Les séances de mobilisation ont permis de guider la conception du projet, la gouvernance, les lacunes actuelles et les priorités des collectivités en matière de sécurité. Le projet du CNASI travaille avec les collectivités autochtones et se concentre sur l’élaboration et l’expérimentation de programmes relatifs à la prévention des incendies et à l’éducation du public, car ce sont eux qui ont la plus grande incidence sur la sécurité publique.

Les objectifs du CNASI sont les suivants :

 

  • Create an Indigenous organization collaboratively developed by national and regional Indigenous bodies to serve Indigenous communities (‘for us, by us’)
  • Negotiate an established and sustainable funding model for the organization
  • Create a National Incident Reporting System
  • Be driven by strategic priorities instead of political agendas 
  • Create and promote Indigenous fire service careers and certified training
  • Create inclusive programs that can be subscribed to by all Indigenous communities

Élaboration et prestation des programmes du projet du CNASI

Le projet du CNASI a défini sept catégories de programmes et un calendrier pour élaborer et lancer chaque version de chacun des programmes.

La prestation des programmes sera offerte en français et en anglais, ainsi qu’en plusieurs formats*, et comprendra ce qui suit :
  • Prestation du Service du commissaire autochtone aux incendies (SCAI) – Les ressources du SCAI qui fourniront des programmes sur place ou en personne.
  • Prestation de la formation des formateurs – Le SCAI offrira divers formats et mécanismes de soutien en fonction des programmes qui permettront aux collectivités d’apprendre à exécuter elles-mêmes les programmes.
  • Autonome – Les collectivités seront en mesure de fournir des programmes en accédant à des processus en ligne avec un soutien direct minimal ou nul.
*Nota – Chaque programme dictera la limite à respecter pour le format de prestation. Par exemple, les services qui nécessitent des experts certifiés en la matière ne seront fournis que par le SCAI et ne seront pas disponibles pour la formation des formateurs ou les programmes autogérés.

Catégories des programmes du CNASI

Sécurité-incendie communautaire

Gouvernance et développement organisationnel

Infrastructures et ingénierie communautaires

gestion des services d’incendie

services d’inspection

services d’enquête

opérations des services d’incendie

Philosophie du CNASI

Le projet du CNASI :

Le CNASI sera une organisation autochtone pour les collectivités autochtones (‘pour nous, par nous’ ).

À propos du programme du CNASI

Tableau de bord sur l’état des programmes

Demandez une trousse d’information du CNASI

Recherche et développement

SCAI

Le Service du commissaire autochtone aux incendies (SCAI) est responsable de la prestation adaptée et évolutive de ses programmes et services. Les ressources du SCAI travaillent avec les collectivités pour offrir des programmes qui répondent à leurs besoins en offrant des programmes directement dans les communautés, en aidant les collectivités et leurs membres à offrir des programmes au sein de leurs communautés et en appuyant la prestation autonome de certains programmes.

Créer des relations

Un protocole d’entente (PE) est une façon d’introduire, d’établir et de démontrer une relation de travail plus profonde et plus officielle entre des parties. Les PE sur la recherche forment une entente collaborative entre l’APAC (projet du CNASI) et d’autres organismes pour contribuer à la recherche.

Grâce à ces PE, chaque partie offrira à l’autre partie des occasions qui favoriseront une relation de recherche collaborative, y compris ce qui suit :

 

  • joint research, cultural, and educational activities; 
  • exchange of researchers and, in the case of educational institutions, faculty members; 
  • advanced graduate students for research lectures and discussions; 
  • participation in seminars and research meetings; and, 
  • exchange of research materials, tools, publications, and other information.
PE signés (en date du 30 novembre 2020)

 

  • Dr. Jennings, dir. du John Jay College of Criminal Justice, Christian Regenhard Center for Emergency Response Studies
  • Catherine Smith, School of Nursing, Université de la Colombie-Britannique
  • Canadian Automatic Sprinkler Association
  • Canadian Council of Fire Commissioners and Fire Marshals